Panier: 0

Gilles Zerlini

Épuration

En librairie le 9 avril 2021

Louis a quitté son village corse pour combattre sur le front en 1914. Survivant à l’holocauste, il rencontre à son retour Félicité. Ils s’installent à Toulon. Elle lui donne de nombreux enfants. Survient l’Occupation. Dans ce petit peuple mêlé d’ouvriers, marins, prostituées et michetons, tous vont s’aimer et se meurtrir à souhait dans l’espace clos de la ville fortifiée. Le temps est rythmé par le travail. Louis fréquente les bordels où il rencontre l’amour d’une femme. Les Allemands sont là, puis viendront les Alliés. La grande histoire déboule, transformant le quotidien des jours et du labeur des personnages en tragédie.

À travers le destin de ces personnages balayés comme fétus de paille, l’auteur, agissant en véritable « contrebandier de la mémoire », dessine un morceau inattendu d’Histoire, entre Corse et Provence.

Gilles Zerlini vit à Bastia, il est l’auteur de Mauvaises nouvelles (2012), de Chutes (2016) et de Sainte Julie de Corse et autres nouvelles (2019) parus aux éditions Materia Scritta. Son enfance dans un quartier populaire de Toulon, peuplé de marins, d’ouvriers et de prostituées, marque profondément son œuvre. Il fut entre autre chanteur de rock. D’autre part il connaît aussi très bien le monde rural, puisqu’autrefois berger. Il se définit comme un écrivain réaliste, et passe au crible la société de son île en jouant de ses contrastes, de son désespoir et de sa beauté. 

 

En savoir plus...

Gilles Zerlini a l'honneur des colonnes de Corse-Matin du 14 avril 2021. Christophe Laurent s'entretient avec l'auteur :

Gilles Zerlini : "L'instrumentalisation de notre culture pose problème ":

A. C. — Épuration renvoie à vos souvenirs d'enfance toulonnaise. Mais l'histoire de Louis est-elle également personnelle ?

G. Z. — J'ai travaillé ce personnage. C'est la première fois que je creuse autant. D'habitude, j'écris plutôt instinctivement. Dans mes recherches, je suis tombé notamment sur des déclarations du commissaire de la République de Marseille, Raymond Aubrac, à propos de certains actes à Toulon, disant que ça allait trop loin. Parce qu'il y avait l'épuration judiciaire et l'épuration sauvage. Louis n'est pas un collabo. Il est attrapé avec deux autres personnes qui n'y sont pour rien. J'ai aussi échangé avec un spécialiste de la Résistance à Toulon qui avait noté les noms de ceux qui avaient été tués à la Libération et, pour lui, il y avait trois noms qu'il ne s'expliquait pas, trois noms qui ne correspondaient pas à des collabos. Lire la suite sur :

 https://www.corsematin.com/articles/gilles-zerlini-linstrumentalisation-de-notre-culture-pose-probleme-116970

 

Delphine Chaume présente le livre sur la page Instagram de "1 livre 1 jour"

Entre la Corse et la Basse ville de Toulon c’est le destin de Louis mais c’est aussi tout un monde, celui des ouvriers des prostituées et des marins Une langue qui est un monde en soi, empreinte de la langue corse, ombre, pudeur, contraste

Et, cette même émission, sur le blog 429 de Patrick Cargnelutti :

https://le429.fr/articles/les-conseils-de-delphine-34-%C3%A9puration-de-gilles-zerlini/

 

Retour

€ 18.00 € 9.99